Chapelle de lAgneau Vainqueur                             3 ème dimanche de Pâques

« Rappelez-vous … »                                    Luc XXIV,35-48

« Rappelez vous les paroles que je vous ai dites quand jétais encore avec vous … »(Luc XXIV,44) Le même Luc, évangéliste, met cette parole dans la bouche des deux hommes mystérieux qui sadressent à Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques,  et à Salomé, dans le tombeau vide, « très tôt, le premier jour de la semaine » : « Rappelez vous comme Il vous a parlé étant encore en Galilée. »(Luc XXIV,6)

Ce qui, dans notre vie spirituelle, peut entretenir, à notre insu, le doute, la morosité, la tiédeur, voire la désespérance, cest loubli : nous laissons sestomper en nous la mémoire des grâces que Dieu nous donne. Nous laissons dépérir dans loubli les moments forts et heureux, dans lesquels lamour et la foi brûlaient en nous, pour nous morfondre dans lhorizon morne dun passage à vide, dune inappétence à la prière.

Si notre foi saffaiblit, cest la mémoire qui peut la provoquer et la raviver. La mémoire de lHistoire du peuple juif et celle de lEglise qui nous a enfanté à la vie de foi et à lespérance dune création nouvelle. La mémoire aussi de notre propre histoire personnelle, jalonnée par les dons du Baptême, de la réconciliation, à travers les épreuves des passions, de lEucharistie, et pour beaucoup de lalliance conjugale.

Lattiédissement, sil menace notre vie spirituelle alanguie, sévit tout autant sur nos amours humaines, tant il est vrai que lamour, la foi et lespérance sont trois vertus intensément corrélatives. Corrélation positive par le fait que, lune poussant lautre, chacune y gagne en ferveur ; ou corrélation négative, dans le cas dune passion humaine amoureuse dont lhypertrophie sensuelle assécherait lélan spirituel.

Létat amoureux ne porte pas toujours tant sen faut ! à la gratitude, ni vis-à-vis de la source de tout amour qui, dans la foi, se nomme Dieu, ni vis-à-vis de lentourage qui peut observer davantage une phase de repliement que de déploiement relationnel et altruiste. Eperdu de reconnaissance, lamoureux se jette-t-il aux pieds de son Dieu pour lui rendre grâces et merci ? La joyeuse certitude dêtre aimé et dengager lavenir le rend-il plus ouvert et plus accueillant à la solitude et à la  détresse des autres, moins favorisés ? Rien nest moins sûr.

Lamour humain, trop humain, peut rendre ingrat c'est-à-dire sans mémoire et sans reconnaissance des dons reçus. Faire mémoire, dans lamour et dans la foi, cest dabord prendre et reprendre conscience quaimer et être aimé est une grâce inouïe, car, selon la parole de saint Jean : « Celui qui demeure dans lamour, demeure en Dieu. » (Jn IV,16)

 Cest bel bien alors la prière qui peut nous aider à faire mémoire, c'est-à-dire à rendre présent et ardent ce qui risque de seffacer et de se refroidir. Cest parce que nous savons faire mémoire du temps où la foi fut vaillante en nous, où lamour nous a épanoui, que nous prenons le risque heureux de croire que ce temps là nest jamais perdu pour toujours. Cest parce que nous savons faire mémoire du temps où notre talent a été apprécié et reconnu que, dans un passage difficile de notre vie professionnelle, nous pouvons retrouver lénergie de croire à nouveau à notre avenir et de na pas désespérer de nous-mêmes. Ce peut être, dans un couple parfois ébranlé dans ses certitudes amoureuses ou dans ses fidélités, le rappel de tout ce qui sest construit et qui a porté du fruit, la mémoire des années heureuses et bénies, qui va aider à renouer lalliance éprouvée.

« Rappelez-vous, nous dit le Christ, chaque fois que nous doutons : « Rappelez vous que ma Parole a traversé les siècles des siècles pour venir jusquà vous, que mon Eglise vous rassemble encore, aujourdhui et demain. Dans chaque rassemblement dominical, parce que vous faites Corps Eucharistique, ensemble, je me rends Présent chaque fois, en vous rappelant : « faites ceci en mémoire de moi. »

                                                                                                        Père de La Morandais

Père Alain Maillard de la Morandais

http://morandais.canalblog.com/

Chapelle de l'Agneau de Dieu

3 Rue Paul Henri Grauwin

75012 Paris